RDS.ca dimanche, 3 févr. 2013. 11:10

LA NOUVELLE-ORLÉANS - Les Ravens de Baltimore ont eu chaud! Après avoir mené par 22 points, ils ont vu les 49ers de San Francisco s’approcher à deux points, mais ils ont finalement tenu le coup pour l’emporter 34-31 lors du Super Bowl XLVII.

Ray Lewis, qui disputait son dernier match en carrière, peut se retirer la tête haute après 17 saisons dans la NFL.

« Quelle meilleure façon de mettre fin à ma carrière! Et je l’ai fait avec mes coéquipiers avec les hauts et les bas que nous avons connus. Ce n’est pas un homme qui gagne un championnat, mais une équipe. C’est ce que nous avons accompli lors de cette partie. Je peux maintenant me retirer avec une deuxième bague », a déclaré Lewis après la rencontre.

« Nous n’avons reçu aucun respect pendant la durée des éliminatoires. Tout le monde nous voyait perdre à chacun de nos matchs. La meilleure façon d’être respecté est de gagner. Le vestiaire sera différent l’an prochain. Néanmoins, ce qui nous unira pour toujours, c’est que nous sommes les champions du Super Bowl », a soulevé le porteur de ballon de Baltimore, Ray Rice.

Flacco ira visiter Disney World

Joe Flacco a été nommé le joueur par excellence de la rencontre, lui qui a complété trois passes de touché, toutes lors des deux premiers quarts. Flacco a bouclé un parcours assez parfait en éliminatoires en complétant 22 de ses 33 tentatives de passe pour 287 verges de gains.

Flacco est devenu seulement le sixième quart en 47 matchs du Super Bowl à réussir trois passes de touché en première demie. Il a également conclu le périple de quatre matchs de Baltimore jusqu'au titre avec 11 passes de touché au total et aucune interception. Ses 11 passes pour des majeurs constituent un record pour le plus de passes de touché en éliminatoires. Il partage cette marque avec Joe Montana et Kurt Warner.

« Joe Montana était mon quart préféré. C'est plaisant de partager un record avec lui. Ray Lewis est le meilleur coéquipier que l'on puisse avoir. Il voulait qu'on gagne tous ensemble », a relaté Flacco.

« Je vous le dis : on ne se facilite pas la tâche, a déclaré Flacco. Mais c'est comme ça qu'on fonctionne dans la ville de Baltimore. C'est ce qu'on est. »

Et il n'y a pas de doute : Flacco devient certainement un tout autre joueur en éliminatoires. Il a établi un record de la NFL chez les quarts en menant son équipe à des victoires en éliminatoires lors de chacune de ses cinq premières saisons. Il présente une fiche de 9-4 au total en éliminatoires.

C’est la deuxième victoire au Super Bowl pour les Ravens, qui avaient remporté le trophée Vince Lombardi en 2000.

Colin Kaepernick a ramené son équipe à deux points des Ravens avec une course de 15 verges pour un touché et Baltimore menait seulement 31-29 avec moins de 10 minutes à faire au match. La course de Kaepernick était la plus longue par un quart pour un touché dans l'histoire du Super Bowl.

« Nous étions prêts pour la deuxième demie. Ça fonctionnait bien en première aussi, mais nous n’étions pas en mesure de terminer nos séquences. C’est vraiment frustrant de perdre, mais nous serons de retour », a déclaré Kaepernick, visiblement déçu.

Le botteur des champions, Justin Tucker, a réussi son deuxième placement de la rencontre avec 5:38 à faire au dernier quart pour porter la marque à 34-29.

Une pénalité qui aurait pu changer l'issue de la rencontre

Alors que ce pointage prévalait, un jeu controversé est survenu lors de la dernière séquence offensive des 49ers. Le receveur Michael Crabtree semblait avoir été retenu par le demi de coin des Ravens, mais aucune pénalité n’a été appelée alors que San Francisco se retrouvait à la porte des buts. Ils ont été incapables de marquer un touché en quatre jeux.

« Une des choses les plus excitantes était les conversations que nous avions près de la ligne des buts. Nous ne paniquions pas. Nous nous sommes regardés et nous nous sommes dit que si nous faisions tous notre travail, ils ne marqueraient pas », a révélé le no 52 des Ravens.

L’aîné des deux frères Harbaugh, John, qui est entraîneur-chef des Ravens, aura eu le dessus sur Jim, entraîneur-chef des 49ers.

« La carrière de Ray Lewis s'est terminée sur un quatrième essai et les buts. Incroyable! La rencontre avec mon frère au centre du terrain après le match a été la chose la plus difficile de ma vie », a admis John Harbaugh.

« Nous n’avons pas gagné la bataille des revirements et Flacco a réussi à se sortir de situations difficiles. Nous nous sommes battus jusqu’à la fin et ç’a été tout un match de football, a affirmé Jim Harbaugh. J'ai félicité mon frère et je lui ai dit que j’étais fier de lui. »

Une soirée de records

Le match a été interrompu pendant 36 minutes au début du troisième quart en raison d’une panne de courant au Superdome. Juste avant celle-ci, Jacoby Jones a commencé la deuxième demie en ramenant le botté d'envoi sur 108 verges pour le majeur. Il s'agit du plus long jeu de l'histoire du Super Bowl.

Jones a réalisé un autre record pour le plus de verges totales dans une rencontre du Super Bowl avec 290. Il réalise également le record pour le plus de touchés de 50 verges ou plus, soit deux.

Le maraudeur des Ravens, Ed Reed, a réussi une interception dans la rencontre. Il s'agit de la neuvième de sa carrière en éliminatoires, ce qui égale la marque de Charlie Waters, Bill Simpson et Ronnie Lott.

Les Niners avaient comblé un écart de 17 points en finale de l'Association Nationale contre les Falcons d’Atlanta et ont failli jouer le même tour à Baltimore. Kaepernick a terminé la partie avec 302 verges de gains aériens avec une passe de touché contre une interception. Il a également couru pour 67 verges de gains. Frank Gore a obtenu 110 verges de gains au sol avec un touché.

Anquan Boldin a fait des attrapés importants pour les champions du Super Bowl. Le receveur a notamment capté la première passe de touché de Flacco lors de la première séquence à l’attaque de Baltimore. Dennis Pitta et Jacoby Jones ont réussi les deux autres majeurs par la passe.

Il s’agit du premier revers des 49ers en six apparitions au Super Bowl.