LA NOUVELLE-ORLÉANS - Le quart Joe Flacco avait décidé de rompre les négociations avec les Ravens de Baltimore concernant son prochain contrat avec l'équipe jusqu'à ce que la saison soit terminée.

Une décision qui semble assez bonne en ce moment, n'est-ce pas?

Flacco a bouclé un parcours assez parfait en éliminatoires en complétant 22 de ses 33 tentatives de passe pour 287 verges de gains et trois passes de touché, dimanche, pour se mériter le titre de joueur par excellence du Super Bowl dans une victoire des Ravens 34-31 face aux 49ers de San Francisco.

Faisant taire les sceptiques qui ne le considéraient pas comme un des meilleurs quarts de la ligue, Flacco est devenu seulement le sixième quart en 47 éditions du Super Bowl à réussir trois passes de touché en première demie, lui qui a rejoint Anquan Boldin pour des gains de 13 verges, Dennis Pitta pour une verge et Jacoby Jones pour 56 verges.

Et Flacco a également conclu le périple de quatre matchs de Baltimore jusqu'au titre avec 11 passes de touché au total et aucune interception. Les Ravens ont fait écarquiller bien des yeux avec leur parcours impressionnant, eux qui ont éliminé sur la route deux des meilleurs quarts de la ligue en Peyton Manning et Tom Brady.

La performance de Flacco en deuxième demie dimanche était plutôt prudente que spectaculaire. Il avait aidé Baltimore à quitter pour la mi-temps avec une avance de 21-6, qui est devenue une avance de 28-6 lorsque Jones a retourné un botté de reprise sur 108 verges, un record dans l'histoire du Super Bowl.

Mais c'est à ce moment que les choses ont commencé à devenir étranges.

D'abord, une panne d'électricité qui a touché la moitié du Superdome a interrompu la rencontre pendant plus d'une demi-heure. Et quand le jeu a repris, San Francisco a rapidement inscrit 17 points sans riposte pour rendre les choses plus intéressantes.

« Je vous le dis: on ne se facilite pas la tâche, a déclaré Flacco. Mais c'est comme ça qu'on fonctionne dans la ville de Baltimore. C'est ce qu'on est. »

Et il n'y a pas de doute: Flacco devient certainement un tout autre joueur en éliminatoires. Il a établi un record de la NFL chez les quarts en menant son équipe à des victoires en éliminatoires lors de chacune de ses cinq premières saisons. Il présente une fiche de 9-4 au total en éliminatoires.

Il pourra donc recommencer à discuter de son contrat maintenant. Et il pourrait bien décrocher un des contrats les plus lucratifs de l'histoire de la ligue, avec quelque chose qui pourrait avoisiner les 20 millions $ par année.

L'agent de Flacco et les Ravens auraient pu s'entendre sur d'autres termes à la fin de la saison 2012, mais les deux parties ne s'entendaient pas sur la valeur du quart.

Le reste du monde n'en était pas certain non plus.

Flacco a cependant trouvé le meilleur moyen de répondre à la question dimanche.